La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement ouvert 09 83 50 30 09
logo Biocoop
Le Monde Allant Vert

SEMENCES PAYSANNES EN DANGER...

Du 08/05/2013 au 15/06/2013

La Commission Européenne risque d'interdire aux paysannes et paysans d'échanger leurs semences.
Signez la pétition !

Source : Coordination Européenne Via Campesina : Communiqué de Presse - Vendredi 3 Mai 20
Lundi 6 mai, la Commission Européenne doit se prononcer sur une proposition de réforme de la réglementation des semences. La restriction actuelle du marché européen aux seules semences sélectionnées pour ne pousser qu'avec de grandes quantités de produits chimiques porte atteinte à la préservation de la biodiversité cultivée, à la santé des consommateurs, à l'environnement et à l'autonomie des paysans. Les semences brevetées menacent de livrer le droit à l'alimentation des peuples européens à la soif de profits financiers de quelques multinationales. Au contraire, si une réforme est indispensable et urgente, c'est uniquement pour protéger les semences paysannes et biologiques.

Mais les documents non officiels portés à la connaissance du public inquiètent au plus haut point la coordination européenne Via Campesina. Sans modifications conséquentes, ils ne feront qu'aggraver la confiscation de toutes les semences autorisées par une industrie qui ne rêve que d'OGM.

C'est pourquoi la Coordination Européenne Via Campesina appelle les commissaires européens à :

- Reconnaître et protéger le droit des paysans et des jardiniers d'échanger librement leurs semences. Ces échanges sont indispensables aux sélections paysannes qui garantissent le renouvellement constant de la biodiversité cultivée. Seules ces sélections permettent l'adaptation locale des plantes à l'extrême diversité des terroirs et à la variabilité croissante des climats, sans recours exponentiel aux engrais et aux pesticides chimiques,

- Autoriser la commercialisation sans restriction quantitatives ou géographiques des semences paysannes, biologiques, locales ou traditionnelles issues de ces sélections, commercialisation aujourd'hui interdite par les normes d'homogénéité et de stabilité du catalogue des variétés; les protéger contre la biopiraterie et les fraudes,

- Ne pas céder aux injonctions des multinationales semencières qui veulent profiter des nouvelles discussions sur les accords de libre échange transatlantique pour envahir le marché européen avec des semences brevetées et OGM,

- Ne pas détourner les réglementations commerciales ou sanitaires au profit des détenteurs de brevets et de certificat d'obtention végétale qui veulent interdire aux paysans d'utiliser les semences issues de leur propre récolte, ou leur extorquer le paiement de royalties.

Les Commissaires ne doivent pas cautionner cette proposition législative si elle ne reconnait pas le droit des paysannes et paysans d'échanger leurs semences, de trouver sur le marché des semences paysannes, biologiques, locales ou traditionnelles, et de les protéger contre les brevets. Sans quoi il ne pourra pas y avoir de Souveraineté Alimentaire, et les citoyens d'Europe se retrouveront incapables de faire face aux défis alimentaires et agricoles des années à venir.

Pour signer la pétition :


https://www.openpetition.de/petition/online/la-diversit-des-semences-est-en-danger-contre-le-nouveau-rglement-europen#googtrans(de%7Cbg)

PDF:https://www.openpetition.de/pdf/unterschriftenformular/la-diversit-des-semences-est-en-danger-contre-le-nouveau-rglement-europen



Contact : Andrea Ferrante, Comité de Coordination de ECVC (It, Fr, En, Es) : +393480189221

ECVC Office (En, Fr, Es, It, De) : +3222173112

Annexe : Position de la Coordination Européenne Via Campesina sur la legislation sur la commercialisation des semences :

http://www.eurovia.org/spip.php?article712&lang=fr

La Coordination Européenne Via Campesina regroupe 28 organisations paysannes de 18 pays en Europe. Plus d'informations sur www.eurovia.org
Retour