La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
logo magasin
Le Monde Allant Vert
ALIMENTATION BIOLOGIQUE ET ÉCOPRODUITS

Aujourd'hui Jeudi

Ouvert de 09h30 à 19h30

Du 7 au 21 avril 2017 Biocoop entre en campagne avec le mouvement «Pour une France des héros ordinaires» !

Du 7 au 21 avril 2017 Biocoop entre en campagne avec le mouvement «Pour une France des héros ordinaires» !

Le 07/04/2017

Biocoop Villefranche-sur-Saône
Pour la 1ère fois en France, une marque s’engage dans le débat politique pour défendre sa vision de la société.

Pour la 1ère fois en France, une marque s’engage dans le débat politique pour défendre sa vision de la société.

Pour Biocoop, l’élection présidentielle est l’occasion de partager son projet politique avec le plus grand nombre et d’interpeller le futur Président de la République à travers une campagne militante signée Hungry and Foolish.

La campagne s’articule autour de 3 moments forts :

1) 7 avril : Biocoop lance son programme politique via le site collaboratif www.biocoop2017.fr et dans une édition spéciale du 20minutes.

Un clip de campagne vient soutenir ce programme. Comme dans le précédent film « Les héros ordinaires », le film met en scène des personnes de tous les jours qui font, face caméra, des propositions pertinentes.

Une opération « Guérilla » sera mise en place la semaine prochaine sur le terrain avec un dispositif des plus impactants… A suivre !

2) Jusqu’au 21 avril : Collecte des propositions.

L’internaute dépose ses idées sur le site dédié ou sur Twitter. Il partage avec sa communauté qui repartage à son tour.

 

3) Mi-mai : Un livre blanc, fruit du programme politique de Biocoop et des idées collaboratives sera remis au Président élu, avec soutien des tweets ayant participé au programme.

Un minimum de 15 propositions utiles et simples à mettre en place, qui concernent tous les Français, seront ainsi consignées dans un Livre Blanc.

« Nos propositions, en lien avec notre stratégie, touchent au modèle plus responsable de société, d’agriculture durable, de consommation, de commerce et d’économie en général. Je vous invite à les lire toutes », indique Claude Gruffat, Président de Biocoop. 

En voici quatre :

# Pour une France des 1 million de paysans en 2030 

Depuis 30 ans, nous nous impliquons financièrement et structurellement dans la création et le développement de groupements de producteurs. Ces groupements redonnent des marges de manœuvre aux agriculteurs dans la fixation des prix face à la grande distribution. Elles les aident également à retrouver une qualité de vie, un niveau de salaire décent et une fierté dans leur savoir-faire.

Aujourd’hui, 17 de ces groupements font partie de Biocoop et participent activement aux décisions de la coopérative.

Dans un pays où le chômage fait des ravages dans le monde agricole, dynamisons la filière bio pour créer des emplois de qualité qui revitaliseront nos régions.

Donnons une réelle priorité politique et économique à notre agriculture avec la bio.

Créons 500 000 emplois d’ici 2030 !

 

# Pour une baisse de la TVA sur les produits bio 

Aujourd’hui, la bio est chère car elle investit dans ses contrôles, dans sa protection contre les pollutions. Le consommateur paie ces produits plus chers et finance la dépollution via ses

impôts. Il subit une double peine financière.

Proposer des prix justes pour les consommateurs est une priorité chez Biocoop.

Depuis 30 ans, nous nous battons pour baisser les prix de la bio avec, par exemple, le Vrac (30 % moins cher*) et notre marque Ensemble, solidaire avec les producteurs, accessible et 100 % Made in France ; mais aussi en fixant des objectifs de marges à ne pas dépasser, pour tous nos magasins…

*par rapport aux produits emballés

Créons une TVA équitable à taux réduit sur les produits bio dès 2018, pour les rendre plus accessibles et dynamiser le développement de la filière en toute équité !

# Pour un commerce équitable « Origine France »  

Aidons nos agriculteurs avec la création d’un label du Commerce Équitable en France à l’aide d’un cahier des charges, juste, à la fois pour le producteur et le consommateur.

Donnons une priorité au marché local pour limiter nos émissions de CO2 et développer une agriculture bio avec des exploitations petites et moyennes à taille humaine.

Ces choix impacteront directement la création de milliers d’emplois de qualité dans nos régions tout en redonnant un véritable poids aux producteurs dans leurs échanges et négociations, libérés des pressions des marchés internationaux et des multinationales.

Telle est notre démarche, avec notre marque « Ensemble », solidaire avec les producteurs, 100% Origine France qui valorise les producteurs et leurs produits à des prix justes.

Donnons une priorité aux producteurs français de produits bio !

 

# Pour une transparence totale de l’étiquetage

Les étiquetages de nos produits utilisent un langage codé que seuls ceux qui les produisent peuvent comprendre. Nous disons STOP ! Le consommateur est en droit de savoir ce qu’il mange.

Au-delà de la suppression des codes, nous proposons d’indiquer la provenance de chaque produit utilisé dans les préparations alimentaires, comme nous le faisons chez Biocoop depuis des années. Les produits bruts y sont soumis alors pourquoi pas les produits transformés ? 

Supprimons les codes alimentaires. Imposons un langage clair et l’origine sur tous les étiquetages de produits alimentaires, même transformés !

 

Un projet politique collaboratif d’envergure qui est aussi le vôtre ! 

Soutenez-le et enrichissez-le de vos propositions sur www.biocoop2017.fr

Retour